Rejoignez la communauté Odopass
Martin Gautier
Partagez vos expériences d'achat de voiture d'occasion, échangez des conseils, donnez votre avis.
Bienvenue dans la communauté !
Rejoignez-nous

5 spécificités du permis probatoire

15
/
05
/
2020
Produit

Depuis 2004, les jeunes conducteurs débutent une période “probatoire” lors de l’obtention du permis de conduire. Le but de cette mesure est de réduire le nombre de victimes sur les routes. Les jeunes représentent un quart des tués. La durée de la période probatoire est de 3 ans, réduite à deux ans en cas de conduite accompagnée. Cette période est prolongée si des infractions sont commises. Le permis probatoire présente des spécificités ayant un impact sur la conduite à adopter.

1) 6 points sur le permis de conduire : un jeune conducteur n’est doté que de 6 points à l’obtention du permis. Vous récupérerez vos points selon la reconstitution annuelle des points. Une infraction a donc un impact plus important sur votre solde de points. Il est possible de perdre le permis en une seule fois si l’infraction commise vous coûte 6 points.



2) Une reconstitution annuelle des points :  

- Pour un conducteur ayant choisi la conduite accompagnée, 3 points sont ajoutés à son solde de points chaque année. Son solde de points sera de 12 points au bout de 2 ans. 

- Concernant les conducteurs n’ayant pas fait la conduite accompagnée, ils ne récupèrent 2 points par an. Le maximum de points sera atteint au bout de 3 ans. 

Si une infraction est commise pendant la période probatoire, la récupération annuelle s’arrête. Le conducteur ne récupère que les points perdus. Il doit attendre 3 ans après la dernière infraction pour obtenir les 12 points. 


Des stages de récupération de points sont possibles pour récupérer 4 points perdus et peuvent être remboursés si vous souscrivez à l’assurance permis de conduire.

3) L’’autocollant “A” : les jeunes conducteurs ont l’obligation d’apposer un autocollant “A” visible à l’arrière de leur voiture. Le non-respect de cette règle entraîne une amende forfaitaire de 35€. Le montant de l’amende peut être minoré en payant :

- sous 3 jours si l’avis est remis en main propre

- sous 15 jours si le PV est envoyé au domicile

Ce type d’infraction n’entraîne pas de perte de points. L’autocollant “A” est obligatoire durant toute la période probatoire du permis (2 ou 3 ans).


4) Des limitations de vitesse différentes

- la vitesse autorisée sur l’autoroute est de 110 km/h maximum pour un conducteur en permis probatoire contre 130 km/h pour les autres. 

- Sur les routes à 2 chaussées séparées par 1 terre-plein central, la vitesse maximale est de 100 km/h contre 110 km/h pour les conducteurs en permis définitif. 

- Sur les routes limitées à 90 km/h, les conducteurs en permis probatoire sont limités à 80 km/h.


Théo A. actuellement en période probatoire est flashé par un radar fixe sur la quatre voies. La vitesse retenue est 125 km/h, pourtant limité à 100 km/h sur ce type de route. Théo A. perd 2 points sur son permis et écope d’une amende minorée de 90 euros. Un stage de récupération peut être effectué après cette infraction. Ce stage sera remboursé car Théo est protégé par l’assurance permis depuis qu’il conduit.

5) Un taux d’alcoolémie autorisé réduit : Le taux d'alcoolémie légal pour les jeunes conducteurs est de 0,2g/L de sang soit 0,10mg/L d'air expiré, contre 0,5g/L pour les conducteurs avec un permis définitif. Cette mesure a pour but de réduire les accidents mortels dus à l’alcool. En pratique, ce taux est égal à 0 car un seul verre peut faire dépasser cette limite.


alccolémie voiture

En cas de contrôle d’alcoolémie, si le taux pour un jeune conducteur est supérieur à 0,2g/L alors un retrait de 6 points est appliqué. Ce retrait de points peut entraîner la perte du permis.

Partagez vos expériences d'achat de voiture d'occasion, échangez des conseils, donnez votre avis. Rejoignez la communauté Odopass !

Martin Gautier
Odopass, votre assurance auto
en 4 minutes ,
dès 9€ par mois
Obtenez votre devis

Dans la même catégorie