F

aible kilométrage ne signifie pas bon état du véhicule

Au moment de l'achat d'une voiture d'occasion, le faible kilométrage est un incitateur à l'achat. Le postulat est qu'une voiture qui roule peu est une voiture peu usée et en bon état. Une voiture qui a moins de kilomètres vaut donc plus cher.

En réalité, le kilométrage est uniquement un indice de l'état de la voiture, il faut le mettre en rapport avec l'âge de la voiture d'occasion. L'état du véhicule dépend de la manière dont le propriétaire a utilisé et entretenu sa voiture d'occasion au fil du temps.

Sachant qu'une essence roule en moyenne 12 000 km par an, l'achat d'une voiture d'occasion de 5 ans qui n'a que 20 000 kilomètres au compteur n'est pas forcément une bonne affaire pour deux raisons :

  • L'immobilisation de la voiture
  • Le risque de tromperie à l'achat

L'immobilisation de la voiture accroît le risque de vice caché

L'immobilisation prolongée de la voiture (plus de deux mois) entraine une dégradation plus importante de certaines pièces de la voiture que si vous l'utilisiez.

  • Les roues peuvent s'affaisser après 3 mois, causant parfois une déformation irréversible des pneus.
  • Des dépôts résiduels viennent encrasser le réservoir de carburant et le détériorent.
  • Le liquide de refroidissement, du lave glace et des freins sont moins efficaces et doivent être changés.
  • Le frein à main peut se bloquer définitivement s'il est trop serré.
  • La batterie peut tomber à plat.
  • Le moteur peut être endommagé.

D'autres pièces sont susceptibles d'être dégradées par une immobilisation prolongée. Les dégradations dépendent des conditions de l'immobilisation (dans un garage ; en extérieur ; selon la durée d'immobilisation ; selon l'entretien réalisé...). À défaut d'entretien, vous risquez de devoir gérer une panne en raison d'un vice caché peu de temps après l'achat.

Le risque du compteur kilométrique trafiqué

Un escroc retire jusqu'à 100 000 kilomètres sur le compteur d'une voiture d'occasion avant de la vendre. Grâce à cette arnaque, l'escroc peut revendre la voiture à un prix plus élevé.

Il n'est pas facile de détecter et prouver qu'un compteur kilométrique est trafiqué. Vous vous faîtes arnaquer sur la qualité de la voiture achetée, que vous payez plus cher que sa valeur réelle. Autre conséquence de cette arnaque, vous n'avez pas conscience que des pièces mécaniques sont usées, ce qui peut être dangereux sur la route, en plus d'être coûteux.

Bon à savoir :

Avec l'application mobile Odopass, demandez gratuitement l'historique de la voiture d'occasion avant l'achat. Vous pouvez ainsi vérifier la régularité des relevés kilométriques effectués lors des contrôles techniques. C'est une solution pour détecter un compteur trafiqué !

Comment savoir si ma voiture avec un faible kilométrage est fiable ?

Vous l'avez compris, une voiture à faible kilométrage peut être une bonne affaire si la voiture a été régulièrement utilisée et a été bien entretenue. Cependant, de la bonne affaire à l'arnaque automobile, il n'y a qu'un pas.

Pour éviter de tomber sur une arnaque automobile, vous devez connaître ces étapes.

Protégez votre voiture avec la Protection juridique automobile Odopass

Si votre voiture à faible kilométrage s'avère ne pas être fiable, vous allez devoir gérer un vice caché ou un compteur kilométrique trafiqué. Et dans ce cas, c'est loin d'être simple. Il faut négocier la prise en charge du problème, envoyer des courriers ou encore faire appel à un expert automobile. Cela peut s'avérer complexe et couteux, surtout si le vendeur est de mauvaise foi.

Avec la Protection juridique automobile Odopass c'est simple :

  • des juristes vous informent sur vos droits,
  • vous bénéficiez de courriers types pour trouver une solution à l'amiable,
  • si vous faîtes face à un litige, Odopass prend le relais des négociations. Si vous avez besoin d'un avocat et d'un expert automobile pour défendre vos droits, leurs frais sont pris en charge par Odopass dans la limite de 20 000 euros.

Vérifiez les documents de la vente

  • Vérifiez les documents d'entretien et les factures des réparations remis par le vendeur. S'il y a peu de factures et d'entretien alors que la voiture est ancienne, soyez vigilant.
  • Vérifiez la présence de défaillances mineures ou majeures détectées sur le procès-verbal du contrôle technique.
  • Vérifiez les autres documents, à savoir la cohérence de la carte grise avec les indications données par le vendeur. Ou encore, la présence d'un gage ou d'une opposition à la vente sur le certificat de situation administrative qui peuvent empêcher la vente.

Posez des questions au vendeur comme :

"Votre voiture a-t-elle été immobilisée longtemps ?"

"Pourquoi utilisiez vous peu votre voiture ?"

"Avez-vous fait réparer certaines pièces récemment ?"

"Quelles sont les réparations à prévoir ?"

"Pourquoi vendez-vous votre voiture ?"

"Comment avez-vous entretenu la voiture lorsqu'elle a été immobilisée ?"

Prenez le temps d'essayer la voiture

Rien ne vaut un essai routier de la voiture pour détecter d'éventuelles incohérences. Passez chaque vitesse, testez les freins. Soyez attentif à la présence de bruits anormaux, de voyants allumés...

Partagez vos expériences d'achat de voiture d'occasion, échangez des conseils, donnez votre avis. Rejoignez la communauté Odopass !

Posté le
01
/
12
/
2021
dans la catégorie
ACHETEUR

Plus d'articles de la catégorie

ACHETEUR

VOIR TOUS LES ARTICLES

Inscrivez-vous à la newsletter Odopass
et accédez aux articles en avant-première

Certifié sans spam.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.